Accueil Non classé FRESCHARD, une amie qui nous veut du bien

FRESCHARD, une amie qui nous veut du bien

0
0
262

Il y a des artistes qui demeurent dans l’ombre durant toute leur carrière. Mais ils sont là, fidèles, acharnés, bienveillants et d’inspiration égale. Clémence Freschard est ainsi. Cette dijonnaise qui vit à Berlin, distille ses chansons courtes depuis plus de dix ans et chaque album se révèle une pépite. Avec son accent frenchy, ces mélodies en anglais dégagent une fraîcheur inattendue. Mélancolie, nostalgie, petites joies et peines s’écrivent dans ces textes qu’on dirait à peine ébauchés. Souvent associée à Stanley Brinks (alias André Herman Düne), pour ne pas dire toujours, Clémence Freschard c’est un peu comme notre meilleure amie qui nous susurrerait  ses petites chansons lors des longues soirées d’été. Son précédent album Sunday Night était une pure merveille, tout en retenue et émotion. Et le dernier en date Midnight and Tequila en duo avec … Stanley Brinks, se révèle aussi intimiste mais en plus rythmé et habité par un folk plus assumé que jamais.  A découvrir pour celles et ceux qui ne connaissent pas, pour celles et ceux qui aiment Françoiz Breut ou tout simplement pour celles et ceux qui aiment la bonne musique lo-fi….

 

 

 

Unknown-1

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lesindependantspoprock
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pearl Charles, Perle folk

Parlons folk. En dépit de tout ce qu’on peut penser de ce genre, la bonne chanson fo…